Accueil | Contexte

L'ASSOCIATION - Contexte

Présentation Contexte

Alors que l’agriculture a connu d’importantes mutations au cours de la seconde moitié du 20ème siècle et que celles-ci sont aujourd’hui largement mises en cause dans les dégradations environnementales et paysagères des espaces ruraux, des nouveaux modes de production agricole émergent depuis les années quatre vingt et sont soutenus par des réglementations législatives. En effet, si les politiques publiques ont longtemps encouragé le développement des modes de production intensifs, depuis les années quatre vingt dix, elles se sont orientées vers l’incitation à la mise en place de mesures plus respectueuses de l’environnement.

Si certains de ces nouveaux modes de production sont en rupture totale avec le modèle productiviste (car refusant tout apport d’intrants d’origine chimique) comme l’agriculture biologique, d’autres privilégient une approche plus globale de l’exploitation tout en utilisant les progrès apportés par le modèle de production intensif de façon plus raisonnée. Ceux-là semblent plus à même de pouvoir répondre aux besoins alimentaires liés aux perspectives de croissance démographique des décennies à venir tout en développant des pratiques plus respectueuses de l’environnement.

Les recherches et les actions menées par l’Association des Agriculteurs d’Auradé s’inscrit entièrement dans ce type de démarche.


Contexte climatologique et géophysique du bassin versant

Auradé bénéficie d’un climat relativement instable d’influence océanique et méditerranéenne. On dit aussi qu’il est de type toulousain avec des étés secs et des pluies principalement au printemps. La moyenne des précipitations sur la période 1985-2000 est de 650 millimètres par an. La moyenne annuelle des températures entre 1984 et 1997 est de 14.2°C à Auradé. Les vents dominants sont de secteur ouest - nord-ouest (vents humides) et sud-est (vent d’Autan, sec et chaud).

La configuration pédogéomorphologique est marquée par de fortes pentes qui varient entre 15 et 30 %. Les sols sont de type argilo-calcaire (terrefort) et les sous-sols de type substratum molassique imperméable (nappes phréatiques rares et peu fournies). Ainsi la circulation de l’eau se fait principalement par ruissellements surfaciques et hypodermiques (trente premiers centimètres du sol).


Auradé, une commune à forte dominante agricole

Le bassin versant est constitué à plus de 90 % de parcelles agricoles. Il s’agit d’un système de grandes cultures intensives composé de céréales d’hiver, de colza et de tournesol. L’irrigation est très peu utilisée et il n’y a pas d’élevage. Les rotations culturales se font principalement entre le blé, le tournesol, le colza, et le pois.


Assolement sur l’ensemble de la campagne d’Auradé lors de la campagne 2005 - 2006 (source  : AAA)


Champ de blé du bassin versant expérimental d’Auradé (mai 2007)


Champ de tournesol du bassin versant expérimental d’Auradé (mai 2007)


Village d’Auradé et ses environs (source : IGN, http://www.geoportail.fr)

Ces photographies aériennes témoignent de l’importance de l’agriculture dans la commune d’Auradé


Evolution du paysage agraire du bassin versant d'Auradé

Le paysage agraire s’est modifié dans l’ensemble des régions françaises suite aux mutations qu’ont connu les systèmes culturaux à partir du milieu du 20ème siècle. Le bassin versant d’Auradé a aussi connu ces transformations (défrichement, remembrement, agrandissement des parcelles pour faciliter le passage des tracteurs) comme nous le montrent les photographies aériennes suivantes. On remarque que les chemins qui desservaient les champs ont disparu ainsi que les haies qui étaient présentes le long des parcelles ; les bois se réduisent au profit des cultures.


Paysage agricole du bassin versant du Montoussé en 1954
D’après photographie aérienne (IGN, 1954) (source : Agriculture et environnement en Gascogne gersoise, Catherine Ribeyreix – Claret)


Paysage agricole du bassin versant du Montoussé en 1993
D’après photographie aérienne (IGN, 1993) (source : Agriculture et environnement en Gascogne gersoise, Catherine Ribeyreix – Claret)

La comparaison des cartes récentes de l’assolement et des photographies aériennes fait apparaître un important agrandissement des parcelles depuis les années 1950.



Pour vous inscrire à la newsletter de l'association, saisissez votre adresse email :
© 2008 - 2009 - Association des Agriculteurs d'Auradé | Contact | Carte | Liens | Documentation | L'auberge du moulin